Votre mot de passe vous sera envoyé.

50e Flèche Ardennaise ce dimanche 10 mai
Vliegen, Delfosse et Bille candidats à la victoire

IMG_1125

Changement de date, deux modifications de parcours et la 2e manche du championnat FCWB des débutants au programme de l’édition du 50e anniversaire. Un Wallon succèdera-t-il aux Suisses Dillier et Küng, vainqueurs des deux éditions précédentes

IMG_1039
IMG_1163

1. Le parcours

IMG_1101
Première modification d’importance, le changement de date de l’épreuve : « Nous avons avancé la Flèche au mois de mai à la demande de la RLVB, déclare Maurice Pirard. Ce changement de date est-il judicieux ? L’avenir nous le dire. Il est en tout cas, elle est favorable aux coureurs étudiants (Ndlr, La course est en effet prioritairement réservée aux espoirs) qui ont pu se préparer en dehors de la période des examens scolaires. »
Le parcours de la Flèche, long de 178km, subira deux petites modifications. D’abord, au départ, les organisateurs ont réintroduit la boucle de 8km passant par Battice, Manaihant et Bruyères. Ensuite, ils ont supprimé dans le final le franchissement du Thiers de Lambermont. Au total, 9 côtes entreront en ligne de compte pour le classement des reliefs.

2. L’affiche
Les organisateurs ont retenu 23 formations belges (les 19 équipes de la Top compétition et 4 invitées par l’organisateur, le CC Chevigny-Libramont, Deerlijk, Royal Antwerp BC et Telenet-Fidea, l’équipe des cyclo-crossmen) opposées à 5 équipes étrangères : les Néerlandais de Rabobank Development et de SEG Racing Team, les Français du VCP Louedac, les Américains de BMC Development et les Luxembourgeois du Team Differdange.
La représentation wallonne reprend les équipes continentales de Wallonie-Bruxelles (pro), de Color Code-Acquality Perfect, du T.Palm-PCW, de Vérandas Willems, de Veranclassic – Ekoï et les clubs du Team Ottignies-Perwez et de Chevigny-Libramont.

Au total, une bonne trentaine de coureurs francophones prendront le départ de la classique. On relève en effet la présence de sept équipes wallonnes : Color Code-Acquality Perfect, Wallonie-Bruxelles, T.Palm-PCW, Vérandas Willems, Veranclassic-Ekoï, Ottignies-Perwez et CC Chevigny-Libramont.
Les Wallons seront donc à suivre… On sait que Sébastien Delfosse et Loïc Vliegen, sur leur lancée du Tour de Bretagne, seront des candidats potentiel à la victoire. Tout comme Gaëtan Bille, déjà parmi les meilleurs lors de l’édition précédente. On retiendra aussi Warnier, Wertz, Evrard, Deguelle, Dechesne, Mertz, Carnevali…
Côté coureurs belges et étrangers, on suivra principalement Van Hooydonck, Gerts, Tietema, Williams, Declercq, De Gendt, De Plus, Van Rooy, De Vos, Janssens, Peyskens, Vanspeybroeckx, Vereecken, Vanbourzeix, Bax, Oomen, Maas, Peters (très fort), Bovenhuis, Bax, Klaris, Patoux, Van Kessel, Van Gestel, Vanreyten, Van Kessel…

3. Vliegen, Delfosse, Bille
L’heure de la revanche sonnera-t-elle pour Loïc Vliegen, 2e de l’édition précédente. Le Hervien est en forme et vient de remporter en solitaire la dernière étape du sélectif Tour de Bretagne : « J’ai une revanche à prendre après la malchancequi m’a accablé au Tour des Flandes (chute) et à Liège-Bastogne-Liège (mauvais aiguillage d’un policier). Je m’alignerai sans pression. J’ai déjà mon contrat pro en poche et j’ai remporté deux belles victoires. Cela dit, je ferai le maximum pour triompher sur mes terres et devant mes supporters. D’autant plus que ce sera ma dernière classique chez les espoirs. J’espère que la chance sera cette fois de mon côté. »
Sur le déroulement de la course, il poursuit : « Si échappée matinale il y a, il faudra être attentif aux noms qui la composeront. L’an passé, nous nous sommes retrouvés à quinze au commandement après 15km de course ! Fort de mon expérience passée, j’éviterai de brûler ses cartouches prématurément. Ce serait suicidaire. Je m’attends à ce que la course démarre réellement à Mont-Theux. Une côte où on a l’impression de ne pas avancer et où il faudra faire la course en tête. Ce sera ma manière de courir. »

Le coureur du Plateau trouvera sur sa route un autre Hervien, Sébastien Delfosse, lauréat de la course en 2007 et du classement du GPM en 2011. Le « local » roulera pour la gagne et tentera de rejoindre le Kazakh Gryschenko au palmarès des doublés.
Un duel entre coureurs d’une même commune, voilà qui n’est pas banal : « J’avoue que la Flèche arrive pour moi au meilleur moment. Je connais actuellement un pic de forme comme c’est souvent le cas en mai et ma victoire en Bretagne m’a donné grand moral. De plus, je roulerai sur mes terres et devant mes supporters. A défaut de victoire, voir triompher un de mes équipiers serait une belle occasion de leur renvoyer l’ascenseur après leur soutien dans l’Hexagone. Il est toujours aléatoire de prévoir le déroulement de la classique. On parle d’un duel local Vliegen-Delfosse… Il est vrai que nous sommes tous deux en forme et candidat à la victoire. Personnellement, je ferai de Gaëtan Bille mon favori. On vivra sans doute une échappée matinale mais la course devrait prendre tournure à Mont-Theux et provoquer la sélection finale dans le Mur de Cornesse (15%). Une côte qui n’est pas ma préférée ! »
Le troisième candidat au podium est également régional puisque Gaëtan Bille est domicilié à Ayeneux… Pro chez Vérandas-Willems, il connaît toutes les subtilités de la classique qui se déroule sur ses routes d’entraînement et qu’il avait terminée 7e l’an passé.

Copie (1) de IMG_1118

4. Le championnat FCWB des débutants en attente
A l’occasion du 50e anniversaire de la Flèche, la Société Flèche Ardennaise a obtenu l’organisation de la deuxième manche du championnat FCWB des débutants.
L’élite wallonne de la catégorie s’affrontera à partir de 14h. sur 10 tours d’un circuit vallonné de 6km empruntant une partie de celui que boucleront les coureurs dans le final de la Flèche.
La course sera aussi l’officiel championnat des débutants de la section liégeoise remporté l’an passé par Alan Heye (UCS) devant Simon Renard (UCS) et Jordy Saren (TCH) à Waremme. Une belle occasion pour les représentants du Lotto-VCA, notamment Robin Ernst et Bastien Dethier (2e du championnat de Belgique contre la montre), de se mettre en évidence devant leurs supporters. A ce jour, les coureurs wallons suivants ont remporté une ou plusieurs victoires : Sébastien Grignard (3), Antoine Cloux (2), Johan Vincent (2), Robin Radoux (1), Nicolas Genon (VCA, 1), Bastien Dethier (VCA, 1).

BON A SAVOIR…

Mur de Cornesse
Le « Mur de Cornesse » fait penser au Stockeu avec un virage à angle droit à son entame. Cette difficulté fut mise à profit par le Suisse Kung et Loïc Vliegen pour forcer la décision l’an passé.
Des pros au départ
On retrouvera plusieurs coureurs professionnels belges au départ de l’épreuve. Les équipes Wallonie-Bruxelles et Vérandas Willems, toutes deux reprises en D3, sont officiellement engagées.
Flèche et challenges
Manche de la Top compétition, la Flèche Ardennaise fait aussi son entrée dans la Lotto Wallonia Cup. Ce nouveau challenge, ouvert aux coureurs espoirs belges et étrangers, est organisé par TRW Organisation et reprend le GP Criquielion, le Circuit de Wallonie, la Flèche Ardennaise, le Tour de la Province de Liège et le Tour de Namur. Le classement final est doté de 2500 €.
Nouveau speaker
Suite aux nouvelles responsabilités des frères Havelange au sein de la FCWB, c’est Benôit Ramelot qui assurera avec Maurice Pirard l’animation micro sur le podium de départ et d’arrivée. Ancien coureur, il avait terminé la Flèche 1985 à la 11e place.
Collège des commissaires
Le collège des commissaires est présidé par le Français Jacky Verdenet. Il sera assisté par Guy Crasset, Bernard Tonglet, Philippe Marien, Christian Yppersiel, David Pirard, Laurent Mairlot et Jean Bourdoux.

TIMING
11h30 à 12h15 : présentation des équipes et signature de la feuille de départ
12h20 : appel des coureurs sur la ligne de départ
12h30 : départ de la Flèche Ardennaise
14h : départ de la 2e manche du championnat de Wallonie des débutants
16h32 : finale de la Flèche (1er passage sur la ligne)
17h02 : arrivée de la Flèche
17h15 : cérémonie protocolaire

GPM: CORNESSE, LE « MUR » DE LA FINALE

Le classement des reliefs reste un challenge convoité de la Flèche. Pas moins de 9 côtes fleurons de nos Ardennes figurent au menu de l’édition du cinquantenaire : sept de première catégorie et deux de deuxième catégorie.
Les organisateurs ont décidé de faire l’impasse sur la côte d’Aisomont (Stavelot), jugée trop étroite pour les dépannages et de supprimer dans le final le franchissement du Thier de Lambermont afin de permettre aux signaleurs mobiles d’assurer une sécurité maximum sur les circuits locaux.
Outre Mont-Theux et ses deux paliers, difficulté redoutée par bon nombre de coureurs, l’attraction viendra peu dans le final de la côte de Cornesse à l’entrée de Pepinster. Un « mur » à la hutoise avec un virage à angle droit à son entame… Mur qui fut mis à profit par le tandem Vliegen-Küng pour provoquer la décision il y douze mois.
Après une mise en jambes de 50 bornes et le passage de la vallée de l’Amblève, l’apéritif viendra du franchissement des côtes de Xhierfomont (km 51,6) et de Basse-Bodeux (km 58,2). Après le passage de Wanne et du Rosier, les coureurs escaladeront trois difficultés majeures en l’espace de vingt bornes : la Vecquée, le Maquisard (116,7) et Mont-Theux.
A l’entrée de Pepinster, la côte de Cornesse, située à 35km de l’arrivée, risque bien de jouer une nouvelle fois le rôle de juge de paix avant le retour sur les circuits locaux.
Thimister et Delfosse au palmarès du GPM
Le classement des Monts, inauguré en 1983 par le Soumagnard Jean-Michel Thimister, a souvent tourné à l’avantage des coureurs étrangers. Un second Liégeois s’y est égament imposé : le Hervien Sébastien Delfosse en 2011. En 29 éditions, ceux-ci ont triomphé à 17 reprises. Pour l’anecdote, signalons que seuls Benny Heylen et le Français Benoît Salmon ont cumulé victoire individuelle et classement du GPM. Au décompte des nationalités, les Français comptent un total de 6 victoires avec Medan, Salmon, Fritsch, Hervé, Duval, Le Bon et Boutville.

Les 9 côtes retenues
1. Xhierfomont – km 51,6 – 13h52 – 1ère catégorie
2. Haute-Bodeux – km 58,2 – 14h02 – 2e catégorie
3. Wanne (Neuville) – km 75,2 – 14h28 – 1ère catégorie
4. Le Rosier (La Gleize) – km 99,8 -15h05 – 1ère catégorie
5. La Vecquée – km 111,7 – 15h23 – 1ère catégorie
6. Maquisard (La Reid) – km 122,1 – 15h38 – 1ère catégorie
7. Mont Theux – km 131,9 – 15h53 – 1ère catégorie
8. Cornesse – km 144,9 – 16h12 – 1ère catégorie
9. Hezée – km148,7 – 16h18 – 2e catégorie

Les dix derniers vainqueurs du GPM
2005: A. De Baat (Ned.)
2006 : T. Rabou (Ned.)
2007 : N. Baïolet
2008 : A. Duval (Fra.)
2009 : J. Le Bon (Fra.)
2010 : N. Umerbekov (Kaz.)
2011 : S. Delfosse
2011 : S. Helven
2012 : D. Boutville (Fra.)
2014 : B. De Decker

PALMARES DE LA FLECHE
1966: Willy VANNESTE
1968: Roger DE VLAEMINCK
1969: Joseph BRUYERE (Joseph Bruyère 1er)
1970: Théo DOCKX (Daniel Verjans 10e)
1971: Luc VAN GOIDSENHOVEN (Joseph Borguet 45e)
1972: Gustave HERMANS
1973: Liévin MALFAIT (Alain Kaye 9e)
1974: Joseph GYSEMANS (René Habeaux 14e)
1975 : Jean-Luc VANDENBROUCKE (Alain Kaye 8e)
1976: Wim MYNHEER
1977: René MARTENS (Alain Jamart 36e)
1978: Ronny CLAES (André Blanchy 11e)
1979: Daniel PLUMMER (Daniel Plummer 1er)
1980 : Jan NEVENS (Jules Dubois 23e)
1981: Dany SCHOONBAERT (René Henrard 4e)
1982: Eric VANDERAERDEN (Thierry Septon 7e)
1983: Frankie VAN OYEN (Jules Dubois 3e)
1984: Dirk GHYSELINCK (Walthère Lebeau 14e)
1985: Luc RONSSE (Benoît Ramelot 11e)
1986: Greg MOENS (Roger Hellinx 14e)
1987: Benny Heylen (Patrick Lonay 19e)
1988: Johan PAUWELS (Thierry Bock 15e)
1989: Eddy BOUWMANS (Ned.)
1990: Bart LEYSEN (Yannick Cornélis 8e)
1991: Stéphane GALBOIS (Fra.) (Jean-Luc Tasset 39e)
1992: Nico DE SMET (Yannick Cornélis 8e)
1993: Casper VAN DER MEER (Ned.) (Yannick Cornélis 5e)
1994: Steven VAN AKEN (Dominique Vettenburg 26e)
1995: Tony BRACKE (Ranaud Boxus 32e)
1996: Benoît SALMON (Fra.) (Marc Streel 2e)
1997: Christian HENN (Ger.) (Bruno Schoonbroodt 27e)
1998: Erwin THIJS (Laurent Caps 33e)
1999: Pierrick FEDRIGO (Fra.) (Christophe Brandt 4e)
2000: Thomas VOECKLER (Fra.)
2001: Ruslan GRYSCHENKO (Kaz.) (Sébastien Rosseler 22e)
2002: Ruslan GRYSCHENKO (Kaz.) (Philippe Gilbert 19e)
2003: Jukka VASTARANTA (Finl.)
2004: Jérémy YATES (NZ) (Grégory Habeaux 21e)
2005: Francis DE GREEF (Benjamin Gourgue 11e)
2006: Gil SURAY
2007: Sébastien DELFOSSE (Sébastien Delfosse 1er)
2008: Jan BAKELANTS (Olivier Pardini 32e)
2009: Sander ARMEE (Julien Stassen 56e)
2010: Thomas DEGAND (Kevin Van Melsen 12e)
2011: Zico WAEYTENS (M. Savo 2e)
2013: Sylvan DILLIER (Suisse) (Loïc Vliegen 5e)
2014: Stefan KUNG (Suisse) (Loïc Vliegen 2e)
NB Entre parenthèse, le premier Liégeois

ITINERAIRE ET HORAIRE DE LA FLECHE
Herve (Hôtel de Ville) – départ officieux, 0km, 12h30
Station Total (départ lancé), 0km, 12h32
Battice, 1,6km, 12h37
Manaihant, 4,3km, 12h41
Bruyères, 6,4km, 12h45
Soumagne bas, 10,5km, 12h51
Olne, 13,3km, 12h55
Nessonvaux, 15,7km, 12h59
Fraipont, 18,6km, 13h03
Gomzé Andoumont, 24,1km, 13h11
Louveigné, 27,6km, 13h16
Remouchamps, 33,9km, 13h26
Targnon, 47,9km, 13h47
GPM1: côte de Xhierfomont, 51,6km, 13h52
Froidville, 54,3km, 13h56
GPM2: côte de Haute-Bodeux, 58,2km, 14h02
premier ravitaillement
Trois-Ponts (centre), 66,4km, 14h15
Lavaux, 73,8km, 14h26
GPM3: côte de Wanne, 75,2km, 14h28
Stavelot, 81,3km, 14h37
Trois-Ponts, 86,8, 1h45
Coo, 88,6km, 14h48
Moulin du Ruy, 94,3km, 14h56
GPM4: côte du Rosier, 99,8km, 15h05
La Gleize, 105,4km, 15h13
Stoumont, 108,3km, 15h17
GPM5: côte de La Vecquée, 111,7km, 15h23
Winanplanche, 117,8km, 15h32
GPM6: côte du Maquisard, 122,1km, 15h38
La Reid (centre), 122,9km, 15h39
Spixhe (deuxième ravitaillement), 126,4km, 15h45
Theux, 1129,1km, 15h15h49
GPM7 : côte de Mont-Theux, 131,9km, 15h53
Banneux village, 134,7km, 15h57
Trasenster, 138,3km, 16h02
Goffontaine, 140,0, 16h05
Pepinster, 143,6km, 16h10
GPM8 : côte de Cornesse, 144,9km, 16h12
Soiron, 147,7km, 16h17
GPM9 : côte de la Hezée, 148,7km, 16h18
Wegnez, 149,7km, 16h20
Grand-Rechain, 151,6km, 16h22
entrée sur le circuit local
Bruyères, 155,4km, 16h28
Herve (1er passage de la ligne), 158,1km, 16h32
+ 2 circuits locaux de 10km
Herve (2e passage de la ligne), 168,1km, 16h47
Herve (arrivée), 178,1km, 17h02