Votre mot de passe vous sera envoyé.

Ce samedi, Thimister-Herve recevait Turnhout dans le cadre du championnat de Ligue B de volley-ball féminin.  Malgré un début de match positif, les protégées des frères Humblet se voyaient rejointes au score et puis dépassées par une équipe adverse bien organisée.  Le premier set se termine en 28 minutes : 25-23.

Malgré une envie de s’appliquer, les nordistes prenaient le dessus et privaient les liégeoises d’une troisième victoire en une grosse semaine.  Score final : 25-23/25-16/25-13.

Bien conscient des petites failles du jour, le coach assistant reste positif et regarde déjà l’avenir avec optimisme :

Nous avons une équipe jeune et familiale, le but est de se maintenir dans la division et de prendre du plaisir.  Sur le plan humain et sportif, pour le moment, malgré la défaite du jour, nous sommes satisfaits.

Sur le terrain on pouvait retrouver un duo de sang Anaelle et Océane Reul : Portrait !

reulsoeur

 

Cela fait plus de dix ans que Anaelle (19 ans) et Océane (22 ans) frappent le ballon. D’abord ensemble à Dison, leurs routes sportives se séparent, Océane rejoint Hermalle (et déjà Eric Humblet) avant de rejoindre Aubel et sa soeur Anaelle, partie entre-temps de Dison.  Depuis, les Andrimontoises évoluent en Ligue B (ex N1) sous les ordres du duo Humblet (hasard?) et surtout sous le regard de Jean-Francois, un papa fièr de voir évoluer ses filles sous le même maillot à ce niveau.

Conscientes que le volley féminin ne les fera pas fort riches, les soeurs assurent aussi leur avenir, la cadette termine des études de puéricultrice tandis qu’Océane est diplômée en Français.

Sur le plan sportif, Anaelle nous parle de sa soeur :

Ma soeur est une meneuse. Elle a la hargne sur le terrain, une guerriere qui ne baisse jamais les bras. Elle est hyper polyvalente et malgré sa petite taille pour la N1 elle fait ses points à l’attaque.

Le rôle de meneuse, Océane le joue aussi pour ses autres coéquipières en tant que capitaine.  Un statut important dans « l’ambiance volley » où nous retrouvons, pour motiver les troupes, des chants, des cris mais surtout un fair-play qui devrait inspirer d’autres sports de ballon.

Son rôle, Océane l’assume avec ses équipières mais aussi avec sa sœur:

Une qualité dans le jeu de ma soeur… D’abord, même si elle est n’est pas toujours très expressive en apparence, elle est très motivée et impliquée dans ce qu’elle fait. Elle a beaucoup de potentiel et a vite progressé. Son point fort pour moi c’est l’attaque. Quand elle rentre bien dans sa balle, elle est capable d’aller chercher de très bons angles. Elle manque un peu de confiance en elle mais lorsqu’elle ne se pose pas de questions, elle est très efficace devant. On est très différentes sur un terrain, que ce soit dans le jeu ou niveau caractère. Mais on se complète plutôt bien et c’est un plaisir de jouer ensemble. On sait que quand l’une va moins bien, l’autre est là pour la soutenir et la remotiver.

Les sœurs pourront compter sur leur famille mais aussi sur un entourage sportif de qualité au sein de ce club où plaisir et passion font bon ménage.

 

Retrouvez les photos du match de ce samedi.ici