Votre mot de passe vous sera envoyé.

Une semaine après la grand messe du volley liégeois du 1er mai qui a couronné les équipes de Thimister en dames et Spa-Pepinster en messieurs, beaucoup de choses ont déjà bougé sur le marché des transferts et quelques décisions surprenantes sont à relever.

Tout d’abord du côté d’Aubel, fraîchement promu en Ligue B, on note de nombreuses arrivées expérimentées à ce niveau. Une nécessité dont nous faisions part dans notre article précédent et qui a été confirmé en finale de la coupe face à Thimister, équipe qui descend justement de Ligue B. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Aubel version Ligue B « aura de la gueule » et pourrait même créer une surprise! En effet, Océane Reul, ancienne joueuse de Thimister qui avait signé la saison passée en Ligue A à Barbar et qui a malheureusement fait les frais d’une gestion de club calamiteuse et d’un règlement aberrant la privant d’une saison presque entière, viendra apporter son talent, son expérience et son caractère. Elle emmènera avec elle sa sœur Anaelle qui reprendra du service au centre. Aubel s’est également adjugé les services de Justine Klassen (Thimister LB). Esther Jérôme (Thimister LB), Maurine Renard (Franchimont N2) et Madeline Piraprez (Jaraco As LA) pourraient également en être. Si Aubel réalise la totalité de ce mercato, ça cognera dur! On s’en réjouit déjà!

Thimister, qui avait un petit espoir de se maintenir en LB, évoluera vraisemblablement en N2. Au vu des nombreux départs (4 titulaires au minimum), et la descente en N2, il y a fort à parier que la venue de Jacques Meessen et des joueuses qu’il voulait embrigader est compromise. Nous suivrons l’évolution de près.

En N3, nous avons la confirmation officielle du scratch annoncé de Seraing, ce qui permet au vainqueur du tour final des 2nds de prendre la place. Malheureusement, malgré un tour final honorable, les filles de Grivegnée arrivent juste derrière Tubize et resteront en P1.

Chez les messieurs, Spa-Pepinster qui a décroché son ticket pour la N1 devra composer sans l’un de se deux passeurs, Maxime De Smet, en partance pour Mortroux N1. Un choix surprenant quand on voit la cohésion qui existait entre ce dernier et son entraîneur, également passeur et avec qui il jouait en 2-4. Envie de franchir une étape supplémentaire ou crainte que le noyau proposé par Spa-Pepinster ne soit trop léger à son goût pour la N1? La question reste en suspens.

Esneux de son côté nourrissait quelques espoirs de voir revenir Lâm Nguyen Xuan au centre. Celui-ci n’a cependant pas pu refuser l’offre de son club actuel, Guibertin, de prolonger l’aventure une année supplémentaire en Ligue A avec, nous l’espérons pour lui, un peu plus de temps de jeu. Mais Esneux pourra compter sur le retour de Pierre Thiry, un atout indéniable qui devrait permettre aux hommes de Kevin Sante de viser le haut de tableau de la N2.

Au niveau provincial, St Jo Welkenraedt, qualifié pour le tour final des 2nds de P1, a préféré déclarer forfait. Même si l’on s’y attendait, c’est toujours une déception, puisqu’au complet, Welkenraedt peut revendiquer une place en N3.

Enfin, le stage de présélection des Red Dragons a débuté avec Quentin Albert (Waremme LA). Il y est finalement accompagné de son (désormais) ex-coéquipier, Elias Thys, qui profite de défections, mais qui mérite sa place dans le noyau élargi grâce à la superbe saison qu’il vient de réaliser.

NEWSLETTER

Ne manquez rien de l’info sportive en Province de Liège

Credit photo : PPM Photos – Pierre Pires Madeira