Votre mot de passe vous sera envoyé.

NEWS
DEPART DU TOUR DE WALLONIE A WANZE

IMG_3103

Les organisateurs du Tour de Wallonie (2.HC) ont révélé mercredi l’affiche de la 36e édition de leur épreuve dont le grand départ sera donné à Wanze le 25 juillet.
Le Tour de Wallonie 2015 traversera cette année la Wallonie d’est en ouest. Il s’élancera de Wanze le 25 juillet prochain et arrivera au sommet du Mur de Thuin le 29 juillet au terme de la 5e et dernière étape.
Le Tour de Wallonie est récemment clôturé deux fois au sommet du Mur de Thuin, en 2011 et en 2013, là où le Belge Greg Van Avermaet a signé ses deux succès dans l’épreuve wallonne par étapes.
L’année dernière, c’est Gianni Meersman qui avait remporté l’épreuve devant l’Espagnol Juan Jose Lobato et le Suisse Silvan Dillier.

Les étapes
25/07 Wanze – Hannut
26/07 Beaufays – Bassenge
27/07 Bastogne – Namur (Citadelle)
28/07 Waterloo – Quaregnon
29/07 Chimay – Thuin (Mur)

TOUR DE TURQUIE
Victoire finale de Kristijan Durasek dans le Tour de Turquie où Boris Vallée (Lotto-Soudal) s’est classé 93e. A relever la 41e place de Tom Boonen.

BALOISE BELGIUM TOUR : LA DERNIERE ETAPE A SAINT-VITH ET LE KILOMETRE EN OR

IMG_9619

Le Baloise Belgium Tour s’élancera le mardi 26 mai de Bornem pour trouver sa conclusion cinq jours plus tard à Saint-Vith.
La quatrième étape, aux abords du lac de l’Eau d’Heure, permettra à un large éventail de coureurs de se mettre en évidence. Le Petit Poggio pourrait s’ériger en juge de paix puisqu’il sera gravi non pas trois fois comme l’an dernier, mais à quatre reprises.
Le classement final se jouera sans doute dans la dernière journée à Saint-Vith. Un mini Liège-Bastogne-Liège de 199,2 kilomètres dans et autour de Saint-Vith avec notamment les côtes de Wanne, du Stockeu, de la Haute-Levée et du Rosier.
« Nous avons délibérément opté lors de cette dernière étape pour deux grandes boucles afin que les ascensions jouent à plein leur rôle, avoue Bob Discart. La dernière ascension, la côte de Bergstrasse est située à neuf kilomètres de l’arrivée. »
L’innovation du Tour viendra du « kilomètre en or »… Un triple sprint sera en effet disputé en l’espace d’un kilomètre en pleine finale à 20, 25 bornes de l’arrivée. L’objectif est simple. Le vainqueur de chaque sprint remporte trois secondes de bonification, le second deux secondes et le troisième une seconde. Au total, il est donc possible de récolter neuf secondes de bonification en l’espace d’un kilomètre! Une nouveauté qui devrait rendre la lutte pour le classement général plus attrayante encore…
Vingt équipes seront au départ dont huit du World Tour : Etixx – Quick-Step, Lotto-Soudal, BMC, Katusha, Astana, LottoNL-Jumbo, FDJ et IAM Cycling. Parmi les coureurs annoncés, on retrouve les noms de Hermans, Drucker, Küng, Terpstra, Van Keirsbulck, Debusschere, Roelandts, Benoot, De Gendt, Tankink, Van Asbroeck, Elmiger, De Vreese, Guardini, Vicioso, Démare, Chicci, Wallays, Van Aert et Van der Poel…

CHAMPIONNAT DE Belgique CONTRE LA MONTRE
Pas de champion wallon mais des podiums !

11150266_383511415175355_3990811771416809260_n[1]

Trois podiums wallons au championnat de Belgique contre la montre à Overpelt. Noa Selosse (Peruwelz) et Bastien Dethier (VCA) montent sur la 2e marche du podium chez les dames débutantes et chez débutants de 2e année. Le Lotto-VCA signe un 2e podium avec Tom Douhard chez les juniors.

Aspirants 14 ans
1.Warre Vangheluwe 16. Totouan Delfosse Peruwelz) 23. Audric Leleu (CC Armentierois) 30. Julien Gaspard (VCA) 32. Louis Santraine (CC Armentierois) 37. Sébastien Cardon (Peruwelz) 45. Adrien Léonard (VCA) 46. Robin Lebrun (Peruwelz) 48. Jonathan Wuillaume (Team Natacha)
Dames juniors
1.Lenny Druyts 6. Eva-Maria Palm 7. Cloé Minet (Marchovelette)
Dames débutantes
1.Shari Bossuyt 2. Noa Selosse (Peruwelz) 4. Alana Castrique (CC Armentierois) 14. Camille Delestrait (Peruwelz)
Débutants 2
1.Yentl Bekaert 2. Bastien Dethier (VCA) 3. Sébastien Grignard (Peruwelz) 24. Médéric Maes (Blancs Gilets)
Débutants 1
1.Nicolas Wernimont 16. Antoine Minet (Marchovelette) 20. Martin Delcommune (Vérandas Willems) 26. Pierre despontin (Sprint 2000) 27. Jordan Schurmaa (UCS)
Juniors
1.Jasper Philipsen 3. Tom Douhard (VCA) 15. Dries Dops (Vérandas Willems) 23. Julien Mortier (Sprint 2000) 27. Sylvain Léonard (Vérandas Willems) 30. Alan Heye (UCS) 31. Charles Couvreur (Sprint 2000) 32. Ugo D’Angelo (Peruwelz)
U23
1.Ruben Pols 16. Julien Van den Brande (Veranclassic-Ekoï) 17. Anthony Debuy (Ottignies) 18. Martin Palm (Color Code-Acquality Protect) 31. Dylan Bodchon (Ottignies)

CHAMPIONNAT DE WALLONIE ESPOIRS/ELITES SANS CONTRAT ET EQUIPES CONTINENTALES
Les champions : Cammaets (équipes continentales), Deguelle (élites sans contrat) et Houlmont (espoirs)

11196313_10155555003195037_9128666248191502819_n[1]

Pluie et circuit exigeant pour les septante-sept coureurs qui ont participé aux championnats FCWB espoirs, élites sans contrat et équipes continentales à Le Roeulx. L’échappée victorieuse se formait après seulement dix-sept kilomètres de course et regroupait Cammaerts, Stenuit et Dewortelaer (Veranclassic Ekoï), Deguelle et Donnay (Ottignies-Perwez), Collard (Vérandas Willems CC Chevigny), Palm, Loy, Picoux et Delfosse (Color Code-Acquality Protect).
Malgré une tentative du trio Deworteler (victime d’une chute à 500m de la ligne alors que la victoire lui semblait promise !), Palm et Collard dans le final, la victoire au scratch revenait à Edwig Cammaert, l’ex-pro de Cofidis, devant son équipier Deguelle (qui reconduisait son titre 2014 chez les élites sans contrat) et Simon Collard.
Sur les neuf podiums mis en jeu, les Liégeois comptent trois représentants mais pas de titre : Martin Palm 3e au classement des équipes continentales (et meilleur espoir mais roulant pour une continentale, il ne pouvait participer au classement espoirs), Simon Collard 2e et Laurent Donnay 3e chez les élites sans contrat.

Classement scratch (77 partants)
1. Edwig Cammaerts 2. Robin Stenuit 3. Christopher Deguelle 4. Simon Collard 5. Martin Palm 6. Antoine Loy 7. Serge Dewortelaere 8. Laurent Donnay 9. Florent Delfosse 10. Maximilien Picoux 11. Julien Dechesne 12. Jelle Goderis 13. Jean-Michel Comminette 14. Steve Destrebecq 15. Matthias Houlmont 16. Antoine Leleu 17. Arnaud Voss 18. Loïc Hennaux 19. Maxime Vekeman 20. Wim Reynaerts 21. Tom Galle 22. Guillaume Delvaux 23. Sylvain Rolet 24. Christopher Vandenbulcke 25. Dylan Bodchon 26. Anthony Debuy 27. Auxence Buntinx 28. Tomas Petit 29. Bastien Kroonen 30. Stefan Jame

Champion FCWB espoirs
1. Matthias Houlmont (Vérandas Willems CC Chevigny) 2. Wim Reynaerts 3. Christopher Vandenbulcke

Champion FCWB élites sans contrat
1. Christopher Deguelle (Veranclassic-Ekoï) 2. Simon Collard 3. Laurent Donnay

Champion FCWB des équipes continentales
1.Edwig Cammaerts (Veranclassic-Ekoï) 2. Robin Stenuit 3. Martin Palm

Champion FCWB masters
1.Marc Chanoine 2. Christophe Mosbeux 3. Stéphane Wins

Champion FCWB amateurs
1.Grégoire Vermote 2. Antoine Didier 3. Senne Steegmans

Ils ont dit…
Edwig Cammaerts (vainqueur) : « Une quinzaine qui fera date pour moi avec une victoire à Harchies, le titre de la FCWB à Le Roeulx et la naissance de mon fils Tiago. La motivation est là et mon ambition est toujours de remonter chez les pros… »

Matthias Houlmont (15e) : « En préparation de mes examens scolaires, je m’étais peu entraîné durant la semaine. Figurant dans le groupe de contre-attaque, j’ai de plus en plus pensé au maillot au fil des kilomètres. »

Martin Palm (5e) : « Je suis d’autant plus satisfait de ma course (5e au scratch) que je dispute ma première saison espoirs. Face aux coureurs des équipes continentales, je manque encore de force et d’expérience. Cela dit, ma condition ne cesse de s’améliorer. Il y a quelques semaines encore, je n’aurais pas été capable de figurer dans l’échappée. »

Florent Delfosse (9e) : « Après ma fissure du scaphoïde, je suis encore éloigné de ma meilleure condition. Quand Cammaerts a lancé l’échappée, j’ai pris son sillage. Mais je me suis vite rendu compte que j’étais un des moins forts du groupe. »

LES VICTOIRES

PROS
Sébastien Delfosse (Wallonie-Bruxelles) remporte le Tour de Bretagne

delfosse%20vert%20bretagnelow[1]

Classé 3e, 29e, 14e, 15e, 2e, 9e et 6e aux étapes, le Hervien (32 ans) a affiché une régularité de métronome tout au long d’une épreuve qui lui réussit et qu’il avait terminée 3e l’an passé.
C’est à l’issue de la 4e étape (Pontivy – Perros-Guiry) que le Hervien endossait le maillot de leader : « Frédéric Amorison, mon directeur sportif, m’avait invité à tout risquer dans le final. J’ai respecté ses consignes à la lettre en attaquant à l’entame des circuits locaux. Repris, je suis reparti à l’offensive pour aller chercher la 2e place du jour derrière le Norvégien Daniel Hoelgaard (Joker). A défaut d’un succès d’étape, je me suis consolé en endossant le maillot blanc de leader… »
Le Hervien n’était pas au bout de ses peines d’autant plus que l’équipe était réduite à quatre coureurs (Delfosse, Ista, Warnier et Dufrasne) suite aux abandons de Chevalier et Anciaux : « Dans l’avant-dernière étape, Hoelgaard, qui restait un sérieux client au général, a profité des bonifications pour revenir à 7 secondes… Nous nous devions donc d’être très attentifs dans l’ultime tronçon en tenant notamment à l’œil les coureurs de Vendée U et de Bretagne-Séché. Heureusement, tout a bien fonctionné et j’en suis très heureux. La course de mouvement a joué en ma faveur. Je décroche mon premier maillot dans un tour, mais c’est aussi la première victoire de l’équipe dans une course à étapes. Malgré un honorable début de saison, nous restions sur un goût de trop peu. Ce succès remet les pendules à l’heure et ne peut que nous mettre en confiance. »

7e étape du Tour de Bretagne : victoire de Loïc Vliegen (BMC Development)

safe_image[1]

Succès en solitaire, son 2e de la saison après Zele, du Hervien de BMC Development dans la dernière étape du Tour de Bretagne. Au général, il termine 2e à secondes de Sébastien Delfosse : « Au départ de l’épreuve, je ne visais pas le général mais un succès d’étape. J’ai sans doute commis une erreur même si Séba était très fort. Cette épreuve très sélective et suivie par un nombreux public s’est finalement jouée aux bonifications. »
Relevons que le Hervien remporte le classement du meilleur jeune.

ESPOIRS/ELITES SANS CONTRAT
Tour des Carpates: victoire de Rémy Mertz (Wallonie-Bruxelles) dans la dernière étape

11150651_583933018413358_3538719201298147106_n[1]

Victoire de l’audace de l’Arlonnais dans la dernière étape du Tour des Carpates comprenant un prologue et cinq étapes. Figurant dans le bonne échappée partie dès le départ, le futur vainqueur attaquait dans la finale, ce qui lui évitait de chuter comme beaucoup d’autres concurrents: « J’ai placé mon démarrage à 400m de la ligne. Mes adversaires ont été un peu surpris et j’ai pris un maximum de risques sur une chaussée rendue très glissante par la pluie pour m’imposer. »
Général final
1. Tim Ariesen (Jo Piels)
25. Julien Kaise à 50s
28. Jimmy Duquennoy à 52s
45. Rémy Mertz à 1’13s
70. Franklin Six à 6’19s
77. Charlie Arimont à 8’04s

DEBUTANTS
Vezon : victoire de Johan Vincent

Deuxième succès en l’espace de trois jours pour Johan Vincent (VS Bury), lauréat du sprint terminal devant le Flandrien Kasper Saver : « J’ai connu un début de course difficile avant de retrouver mes meilleures sensations dans le dernier tour. J’ai abordé la dernière descente à fond, voulant à tout prix éviter la chute dans le dernier virage précédant la ligne d’arrivée. » Ce qui allait se produire…
Top 10
1. Johan Vincent 2. Kasper Saver 3. Corentin Delacherie 4. Tom Dendievel 5. Sander Lillefosse (Norv.) 6. Tristan Caufriez 7. Louka Matthys 8. Matthys Dethy 9. Dries Van Dorsselaer 10. Axel Farvacque

ASPIRANTS
Emptinne : victoire de Noa Detalle (VCA)

Sprint à trois et victoire sans bavure du sociétaire du Lotto-VCA devant Pauwels et Herbots.