Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

Notre Province a la chance de disposer deux « spots » naturels de plongée ouverts toute l’année. Après la présentation du site esneutois de la Gombe, partons à la découverte de Lillé, à Sprimont. Là aussi une ancienne carrière qui s’est naturellement remplie d’eau et que des passionnés ont aménagée en site de plongée. C’était il y a 30 ans quand Louis Hardy, premier propriétaire du restaurant jouxtant les lieux, et plongeur émérite, a aménagé le site pour pouvoir y faire de l’exploration sous-marine.

Désormais, c’est un lieu propice aux découvertes et à l’aventure qui a pris place sur un site idéal pour tous les plongeurs. « Roger Moise, malheureusement décédé il y a quelques années, a énormément fait pour l’aménagement du site », rappelle toujours Laurent de Spiegeleer, Président de l’association CIPP (Centre international de Plongée Profonde) qui gère le site de manière autonome. « Je suis un plongeur et, depuis deux ans, nous avons refait de nombreux aménagements pour le bien-être de tous. Toutes les infrastructures ont été remises à neuf, la carrière a été nettoyée de tout ce qui restait de potentiellement dangereux et nous multiplions les initiatives pour les plongeurs. »

Car le site de Lillé est unique en son genre. Une plongée dans le mystère d’un endroit qui réserve constamment des surprises. « Même si la visibilité n’est pas toujours exceptionnelle, nous avons une diversité biologique exceptionnelle et il y a toujours des choses à vivre et à voir. » Et c’est vrai que tout le charme de cette carrière réside dans l’inconnue de ce que l’on va rencontrer durant la petite heure passée sous l’eau. Evidemment, comme partout, il y a des lieux « fixes » comme l’ULM placé entre deux eaux accessible même aux débutants, une barque, des tuyaux dans lesquels on peut passer, mais aussi une multitude d’objets et de statues à découvrir. « Puis on peut croiser des esturgeons, carpes, brochets, kois, chabots, écrevisses, anguilles et autre rousses qui rendent les plongées différentes les unes des autres. Nous avons aussi un bébé spatula qui va être mis dans un vivier pour s’acclimater aux lieux. Dans les prochaines années, nous allons introduire plusieurs espèces uniques et non prédatrices pour encore rendre notre biodiversité plus importante », continue celui qui œuvre sans relâche sur les lieux. « Nous avons des bénévoles qui nous aident pour le travail au quotidien et l’entretien des lieux. Tout le monde est évidemment le bienvenu pour nous donner un coup de main. »

Depuis un parking très large, les plongeurs s’enfoncent dans un sentier arboré puis doivent descendre des escaliers pour avoir la chance de découvrir une mise à l’eau toujours amusante. Ensuite, place au mystère d’un lieu dont la profondeur peut aller de 23 à 30 mètres de profondeur selon l’eau qui s’est accumulée dans la nappe phréatique. Une plongée toujours unique et dépaysante que l’on peut tenter d’agrémenter si on est joueur. « Il y a, en permanence, deux marteaux cachés dans la carrière. Chacun donne droit à un verre gratuit. Nous venons aussi de créer un parcours pour aller à la découverte des 10 plus gros fossiles de la carrière (il y en a presque 30). Les plongeurs ont les différents caps et profondeurs et doivent trouver les 10 lieux. »

Tout est fait pour les passionnés

Bref, l’imagination de ces passionnés n’a pas de limite. Avec des vestiaires, des douches individuelles, des installations de gonflage (air, nitrox, trimix, etc.), un appareillage pour faire monter et descendre le matériel de plongée et des prix démocratiques (3 euros la plongée), Lillé vous accueille le vendredi de 18h à 22h, les samedi et dimanche de 9h à 18h ainsi que, en juillet et août, le mercredi de 18h à 22h. « Nous fonctionnons de manière conviviale avec les plongeurs se mettant à l’eau quand ils veulent. En venant à 9h ou à 12h, il y a toujours moyen de trouver des groupes acceptant de prendre des plongeurs seuls avec eux », précise un Laurent de Spiegeleer qui peut aussi se targuer d’accueillir la protection civile, l’armée et les pompiers pour faire des exercices sur le site, tout comme les des personnes venant faire des exercices d’escalade et de secourisme sur paroi.

Enfin, plaisir suprême, le site de Lillé jouxte le restaurant le Narval. Des tables conviviales, une ambiance décontractée, une terrasse et les légendaires pavés sur pierre, le courage des plongeurs partis à la découverte des mystères sous-marins est toujours récompensé. D’ailleurs, la célèbre clignette est offerte à ces derniers après chaque repas. Vous ne savez pas ce que c’est ? Demandez là, vous nous en direz des nouvelles !

 

Infos pratiques via Facebook et le site du Centre : www.abyssplongee.be/carriere-de-lille.php