Votre mot de passe vous sera envoyé.

La 53e édition de la Flèche Ardennaise s’est déroulée ce dimanche à Herve. C’est le néerlandais Cees Bol de l’équipe SEG Racing qui s’est imposé après avoir fait la course devant dès les premiers kilomètres. Il l’emporte face à son compagnon d’échappée Jimmy Janssens (Cibel-Cebon) et Sjoerd Bax (Delta Cycling Rotterdam). Côté liégeois, Marvin Tasset a réussi à prendre l’échappée matinale, mais sans succès dans le final.

 

C’est sous un beau soleil que cette 53e édition s’est disputée. Au départ, 29 équipes dont 14 belges. Pas mois de 179 kilomètres à parcourir et neufs ascensions à gravir pour les 174 coureurs qui se sont élancés de Herve à 12h30. Le parcours reste inchangé pour cette course du calendrier Espoirs/Elites sans contrat.

Une course mouvementée

L’échappée matinale s’est formée après une dizaine de kilomètres. On y retrouve notamment le liégeois Marvin TASSET (AGO-Aqua Service). Jacob RELAES (EFC-L&R-Vulsteke), Robert SCOTT (Team Wiggins), Patrick HALLER (Heizomat Rad-Net.de), Joshua HUPPERTZ (Team Lotto-Kern Haus), Cees BOL (SEG Racing), Arnaud PFRIMMER (CC Etupes) et Maël BOIVIN (VC Pays de Loudéac) complètent cette échappée de huit coureurs. Marcos GONZALEZ (Baqué-Ideus-BH Team) était également dans ce groupe de tête, mais une crevaison à 154km de l’arrivée lui enlèvera tout espoir et il sera repris par le peloton.

©directvelo.com

Marvin TASSET s’est montré offensif dans les bosses. Au sommet de la première côté du jour, la côte de Xhierfomont, le coureur d’AGO-Aqua Service passe en tête. Il fait de même avec la côte de Wanne. Au final, TASSET obtient le même nombre de points que JANSSENS au classement des monts. Le peloton n’a pas laissé un très gros écart avec l’échappée. En effet, au sommet du Rosier, le groupe de tête ne possède plus que 30 secondes d’avance sur un peloton cassé en plusieurs parties. Quelques kilomètres plus tard, après la côte de la Vecquée, le groupe de tête explose et Marvin Tasset parvient à l’avant avec Cees BOL (SEG Racing). Jimmy JANSSENS (Cibel-Cebon), sorti du peloton, rejoint ce groupe. TASSET doit malheureusement lâcher prise et laisser partir le duo dans le Maquisard : « Ils étaient tout simplement plus forts », avoue Marvin.

Ils se retrouvent donc à deux coureurs et, à 25 kilomètres de l’arrivée, ils possèdent une minute d’avance sur un peloton réduit à une soixantaine de coureurs et toujours mené par une solide équipe Lotto-Soudal U23.

©directvelo.com

A moins de dix kilomètres de l’arrivée un groupe de contre-attaque sort du peloton : l’Andennais Sylvain MONIQUET (AGO-Aqua Service), Lennert TEUGELS (Cibel-Cebon) et Marlon GAILLARD (Vendée U), sans succès. A trois kilomètres de l’arrivée, le duo de tête possède encore 39 secondes d’avance.  La course va se jouer entre eux.

Victoire de Cees BOL

A l’arrivée, c’est finalement Cees BOL (SEG Racing) qui s’impose face au belge Jimmy JANSSENS (CIbel-Cebon). La troisième marche du podium est pour Sjoerd BAX (Delta Cycling Rotterdam), parti en contre-attaque dans les derniers kilomètres. Derrière, les favoris se sont disputés la quatrième place au sprint et c’est Robert Stannard qui échoue au pied du podium.

Marvin Tasset termine dans le bon groupe à la 39e place : « Mon objectif était de terminer dans le top dix, mais avec la course que j’ai faite aujourd’hui, je suis satisfait« , nous confie le premier liégeois à relier l’arrivée. Les autres Liégeois n’ont pas su briller dans le final de cette course exigeante : aucun coureur du Pesant Club Liégeois n’a su rallier l’arrivée : « C’était un jour sans pour moi, je n’en avais pas encore eu cette saison et voilà le premier » explique Robin Ernst, lâché dans la côte de Wanne. Robin Radoux (United Cycling Team) a aussi lâché prise, mais dans le Rosier : « L’objectif était de prendre l’échappée matinale, j’ai essayé quelques fois, mais ça n’a pas fonctionné. Après, Cibel a pris la main et ils roulaient fort. » Pour ces deux jeunes coureurs qui avaient terminé Liège-Bastogne-Liège espoirs, cette course servait surtout à apprendre et à repartir avec un maximum d’expérience : « D’ici un ou deux ans, avec un peu plus de watts, je peux espérer mieux faire », dit Radoux.

L’icône locale du jour

Déjà tôt ce matin, on croisait sur la ligne de départ quelques amateurs qui lançaient leur sprint final dans la dernière courbe du parcours, devant la Mélomane, haut lieu de festivités du centre de Herve. On y reconnaissait entre-autre Marcel Billen, le hervien, cycliste dans l’âme. Toujours tiré à quatre épingles, il sillonne le plateau de Herve dans un style qui le caractérise. Après avoir suivi son fils pendant de nombreuses années (où il fût multiple champion provincial et régional), le fan du Standard, de Chelsea et de tout ce qui se rapproche de l’île britannique, entretien sa condition et son image en proposant à ses followers des clichés qu’il met en scène de façon originale : « J’adore cette course , c’est une des plus belles si pas la plus belle , elle passe devant chez moi. Chaque année je fais en semaine les derniers km et je finis le dimanche par passer le ligne en premier « , dit le hervien en rigolant.

 

Top 15 :
1. Cees Bol (SEG Racing)
2. Jimmy Janssens (Cibel-Cebon)
3. Sjoerd Bax (Delta Cycling Rotterdam)
4. Robert Stannard (Mitchelton – Bike Exchange)
5. Matthijs Paaschens (Home Solutions – Anmapa)
6. Pit Leyder (Leopard Pro Cycling)
7. Cyrille Thiery (IAM-Excelsior)
8. Marlon Gaillard (Vendée U)
9. Julian Mertens (Lotto-Soudal U23)
10. Tom Verhaegen (United CT)
11. Mark Donovan (Team WIggins)
12. Sander Rietjens (United CT)
13. Stan Van Tricht (VL Technics)
14. Fabian Schormair (Team Lotto-Kern Haus)
15. Mauri Vansevant (EFC-L&R-Vulsteke)
Restez informé

Ne manquez rien de l’info sportive en Province de Liège