Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Liégeois Jérôme Lafourte (Energytri), ancien champion de Wallonie de cyclisme sur route, catégorie junior, a remporté ce dimanche le « Nisraman Lite », un triathlon disputé à proximité du barrage de Nisramont. Sur la longue distance, c’est Yeray Luxem qui l’a emporté en devançant le Namurois Sylvain Denis.

Le Nisraman 2015, mis sur pied par Sportevents et disputé ce dimanche dans la très belle région du barrage de Nisramont, a marqué les esprits. Chez les filles, c’est une Sophie De Groote de retour à son meilleur niveau, après une année pourrie par les blessures, qui s’est imposée tandis que l’Anversois Yeray Luxem a confirmé en signant un troisième succès de rang. Le citoyen de Namêche, Sylvain Denis, a dû se contenter de la 2e marche du podium.

Cette quatrième édition de l’extrême triathlon ardennais, composée de 1000m de nage, 42km de cyclisme, 17km de mountainbike et 10km de trail a également été marquée par la malchance. Qui sait en effet ce qu’il serait arrivé si le Français Julien Buffe, premier hors de l’eau et en lutte constante avec Luxem et Denis sur la partie vélo de route, n’avait perdu de longues minutes en raison d’un bris de chaîne dans la partie VTT. Et que serait-il advenu de Sophie Verdonck si celle-ci n’avait été victime d’une crevaison, alors qu’elle luttait pour la victoire avec Sophie De Groote? Mais rien ne sert de ruminer le passé. Les pépins techniques font partie de la course.

Chez les hommes, la différence s’est faite dans la partie VTT, lors de laquelle le spécialiste Yeray Luxem a repoussé Sylvain Denis à près de trois minutes. Malgré un gros effort dans la section trail du parcours, ce dernier a échoué à un peu plus d’une minute du vainqueur final. Un échec que le coureur relativisait, se montrant satisfait de monter enfin sur le podium de cette belle épreuve après une 4e et une 5e place.

Sur la courte distance (500m de natation, 21km de vélo, 17km de vtt, 5km de trail), c’est le Liégeois Jérôme Lafourte qui a levé les bras, prouvant ainsi que sa reconversion dans le triathlon se passait extrêmement bien, après une courte (mais riche) carrière cycliste. « Je suis très heureux avec cette victoire. Pourtant, je restais sur deux grosses semaines d’entraînement, en vue de l’Ironman 70.3 de Vichy, qui aura lieu dans un gros mois. Je ne savais donc pas bien comment mon corps allait réagir », commentait cette force de la nature, sportivement très éclectique. « J’ai vraiment passé un bon moment. L’organisation était super et le parcours offrait pas mal de dénivelé. J’ai adoré. L’an prochain, je viserai le podium sur la version longue. »

Lafourte a devancé de plus de… six minutes, son plus proche poursuivant.

Découvrez les résultats et les temps de passage: www.chronorace.be/Classements/ListeRapports.aspx?eventId=1105679200839390